Grossesse :: France vs Allemagne

Vêtements de grossesse et autres produits utiles

En France

Tombe enceinte en février 2007.
C’était l’époque ou Zara, H&M et d’autres enseignes pas trop mal se mettaient à faire des habits de maternité. Ca permettait de changer un peu de la Redoute et Kiabi. On est quand même entre 30 et 50 € le pantalon…
Je n’ai jamais envisagé de payer une fortune pour des habits de créateur.

Côté soin, c’est l’huile qui est à l’honneur vu qu’il est question d’assouplir et de nourrir et non d’hydrater.
On trouve des produits hors de prix en para-pharmacie.

En Allemagne

Dois accoucher en février 2012, verdict, une grossesse en hiver c’est bien plus contraignant question fringues, difficile d’aller piocher dans les tops des rayons classiques…
Moins d’enseigne, moins de choix, aucun goût question habits en Allemagne et surtout en ce qui concerne mon gabarit minuscule une peine folle à trouver quelque chose qui m’aille.
J’ai d’ailleurs fini par acheter mes pantalons chez Séraphine, mes tShirts Cocoon à la laredoute.de et j’ai cousu mes propres jupes de grossesse.

Côté produit de grossesse, les enseignes comme Rossmann vendent à des prix assez compétitifs des huiles de grossesse bio et même des vitamines prénatales. On trouve aussi facilement au rayon alimentaire de certaines grandes surface et de magasins bio de l’huile d’avocat, de pépin de raisin… qui font très bien l’affaire !

Le mot allemand de Céline

La recherche de crème pour hydrater ton ventre et tes seins relèvera en Allemagne du parcours du combattant. Comme en général, le choix est souvent limité (par rapport à la France ou à l’Angleterre). Je n’ai toujours pas réussi à trouver un produit sans trop de mélange (par exemple, du beurre de karité avec 100% de beurre de karité). Au rayon schwangerschaft, il y a l’huile Weleda « Schwangerschafts-Pflegeöl », pas trop mal, mais assez chère 15€ environ.

Deuxième problème : difficile de parcourir les forum pour trouver les bon plans des allemandes. Du coup, j’ai du mal à savoir quel produit peut être utilisé.

On m’a dit que les allemandes ne mettent pas vraiment de crème en fait et qu’elle sont plutôt branchées thé (c’est vrai que dans les magasins bio on me propose toujours des conseils pour le choix du thé, j’en avais jamais entendu parlé en France. Apparemment ça aiderait aussi pour la lactation). Affaire à suivre.

Conclusion : je regarde ce qui se fait en France et vais profiter d’un voyage là bas pour acheter du beurre de karité. Il est possible d’en acheter en ligne, mais j’aimerais mieux sentir avant d’en acheter 10 pots – à 10euros la livraison, je préfère rentabiliser ! On peut aussi trouver la marque Melvita en Allemagne dans certains magasins (voir le site Internet) mais pour le même produit on paie plus cher qu’en France (environ 5euros) et il n’y a pas de magasin à Stuttgart. Je n’ai pas trouvé d’autre marque qui propose du beurre de karité 100% naturel en Allemagne, mais peut-être que cela existe.

Pour les vêtements de grossesse, c’est un peu la même chose : très peu de choix et souvent vraiment cher. Il y a bien sûr les éternels H&M (celui à côté de la gare à Stuttgart), C&A (à l’autre bout de la Königstrasse) et autre Verbaudet ou Baby Waltz. Il y a aussi des « petites » boutiques (une en centre ville, une à Vaihingen et les autres dans la grosse banlieue – Ludwigsburg ou Metzingen notamment). Mais c’est une autre gamme de prix et le choix est aussi limité (par exemple, dans la boutique du centre ville, ils n’avaient que les robes de soirée BellyButton quand j’y suis passée il y a quelques temps). Il existe aussi quelques sites en ligne (faire une rechercher Umstandsmode sur Google). Pour ce qui est de quoi acheter, je pense que ça dépend du fait que l’on est ou non une activité salariée et de quand on va accoucher (on a forcément moins de vêtement de grossesse à acheter pour une grossesse qui se termine en juillet qu’en février !). Pour ma part, je suis en mode robe et collant (en coton très confortable) pour le moment (je supporte pas les pantalons, avec la ceinture de sécurité en voiture, ça m’appuie énormément) et réfléchis toujours à comment je vais faire quand je devrais sortir travailler par -5° / -13°, possiblement sous la neige et que je ne pourrais plus fermer mes manteaux d’hiver !

Le mot allemand de MademoiselleK

Etant plus que très sceptique en matière de produits cosmétiques contre les vergetures hors de prix vendus en pharmacie et en revanche ayant assez confiance en l’adage réaliste « si ça doit craquer, ça va craquer« , je me suis quand même résolue en priant à utiliser de l’huile d’amande douce 100% rien d’autre dedans (marque Primavera, dans tout magasin bio) histoire de me donner un peu d’espoir placebo. J’ai aussi pu tester l’huile « für Schwangere » de la marque Bübchen de chez Rossmann et Cie, moins chère et pas mal j’ai trouvé.
Résultat des courses, bonne prédisposition, bonne étoile ou huile magique, au bout du compte pas la trace d’une vergeture après 7 à 8 mois de tartinage oui j’ai commencé tôt.
En restant du côté des huiles et pour aborder un des sujets les moins glamour de la grossesse, j’ai testé l’huile « Damm Massageöl » de Weleda – je vous laisse googler si vous ne voyez pas ce que c’est que le fameux « Damm » – recommandée sur plusieurs forums, pour la fin de la grossesse. Encore une fois, coup de pot ou euros bien investis. C’est passé sans casser, si je puis dire.

Pour les vêtements de grossesses, les classiques : H&M pour quelques classiques à combiner (2 débardeurs et 1 T-shirt, plus tard pour quelques soutifs et hauts d’allaitement), eB*y et prêts de copines. J’ai principalement investi dans une extension de ceinture type bellybelt pour utiliser mes pantalons habituels. Je conseille de chercher aussi du côté des vêtements/hauts normaux mais amples de n’importe qu’elle enseigne, on y trouve plus que ce que l’on croit. Au final, très peu investi et aucun regret.

On peut aussi noter qu’il y a – en tout cas à Berlin – une multitude de marchés au puces spéciaux enfants/grossesse où l’on peut trouver des choses sympas à des prix défiants toutes concurrence. Recherchez grâce à ce genre de site

Publicités

6 thoughts on “Vêtements de grossesse et autres produits utiles”

  1. C’est vrai que selon la saison on a plus ou moins de facilité à s’habiller, surtout les longs mois d’hiver allemand… Je n’ai pas eu ce problème et ai pu emmitoufler mon ventre dans ma grosse veste d’hiver habituelle jusqu’au printemps, par contre maintenant j’ai le problème des vêtements pour allaiter…plus ou moins même topo, les vêtements spéciaux sont très chers si on veut de la qualité, et même là niveau pull d’allaitement, on peut chercher longtemps…! Et ce dans pas mal de pays j’ai l’impression…

  2. Merci, j’en avais entendu parler par le biais de http://www.my-egg.fr/ c’est vrai qu’ils ont des trucs sympas, même si ça reste un peu cher pour les petites bourses.
    J’ai aussi fini par acheter des hauts style gilets basiques boutonnés du haut en bas (de chez Promod par ex)

  3. Céline: Je suis curieuse de savoir où tu as trouvé des vêtements d’hiver finalement? Je suis enceinte, prévu pour février, je n’ai que des vêtements de grossesse de printemps-été (le premier est né en mai) et je commence déjà à m’inquitéter du grand froid berlinois pour l’hiver! notamment un manteau de grossesse et des collants chauds, où trouver ça?

    1. L’hiver n’a pas été le plus froid (pas plus de -10° de mémoire cette année) ni le plus enneigé que j’ai connu, question manteau je me suis contenté d’un affreux manteau de Ski de l’Homme.
      Mais je bosse chez moi et n’avais pas à être bien sapée pour aller au boulot comme Céline, ça simplifiait les choses 😉

  4. J’ai acheté la plupart de mes vêtements grossesse/allaitement lors de séjours à Toulouse et à Paris.

    A Toulouse, j’ai trouvé une boutique où j’ai acheté une robe et des collants en coton (je recommande les collants en coton, c’est top). Je ne connais pas la marque parce qu’il n’y a pas d’étiquette sur les collants et la vendeuse ne nous a pas donné l’emballage. Mais ils sont assez épais et avec des bottes fourrées, ça c’est bien passé. Par contre, je recommande de prendre large parce que ça taille super petit. Pour la robe, c’était quelque chose comme http://www.mamanana.com/robe-pull-rayee-laine-melangee-avec-video-pr-370.html
    J’ai acheté une autre paire de collant dans un magasin allemand à Stuttgart. Ils sont plus fins et je n’ai pas été super contente de la qualité (il se sont vite troués, on les a échangé au magasin). La marque, j’ai aussi oublié. Je pense que tu en trouveras dans les magasins de grossesse à Berlin. Possible qu’il n’y en ait pas avant cet hiver.
    J’ai aussi acheté une robe de grossesse chez H&M.

    Niveau manteau : j’ai pu rentrer dans mon manteau Aigle (qui n’est pas un manteau de grossesse) jusqu’à la fin de ma grossesse (même si c’était sport à la fin). Et j’avoue que je ne sortais pas trop et pas longtemps quand il faisait trop froid. Donc je ne peux pas t’aider de ce côté là.

    Ensuite j’ai acheté une super veste à Paris aux Galeries en promotion que j’ai porté tous les jours du moment où je l’ai acheté à l’accouchement. Une veste Seraphine en laine (un peu dans le genre http://www.seraphine.fr/long-gilet-col-chale.html mais en noir). Elle m’a tenu bien chaud. Je la mettais sous mon manteau (en plus des collants, de la robe, des bottes et du T-shirt) et la portais comme un pull à l’intérieur. Quand il a fait -17° c’était un peu juste au niveau des cuisses. Du coup, je mettais un pantalon (Seraphine), des collants, la veste…. mais avec collants+pantalon, j’avais vraiment du mal à marcher à la fin (idem avec pantalon + moodkit que je ne recommande pas d’ailleurs).

    Si tu as la chance d’aller à Paris, ils ont un rayon super bien aux Galeries Lafayettes à Opéra. J’ai tout acheté à -30% (c’était début novembre). Ils avaient aussi des manteaux en promotion.

    De toute façon, j’avais peur de tomber avec la neige donc à la fin je ne sortais jamais seule. Je devais aussi ouvrir mon manteau pour mieux marcher (et donc j’avais plus froid). Bref, c’était comique. Il n’a pas beaucoup neigé cet hiver (quelle chance) mais si j’avais du aller travailler sous la neige, j’aurais sorti mes chaussures de rando. La seule fois où il a neigé et j’ai du marcher sur la neige seule enceinte de presque 8 mois (avant le congé mat quoi), j’ai failli tomber une paire de fois. On m’avait prévenu mais c’est vrai : j’avais tout le temps chaud (les hormones) donc ça aidait pas mal.

    J’ai peut-être des adresses pour acheter en ligne en Allemagne si ça t’intéresse. En tout cas, dans les magasins, ils n’avaient rien avant octobre niveau manteau.

    Bon courage !

Les commentaires sont fermés.