Grossesse :: France vs Allemagne

Congé maternité / Congé parental (Mutterschutz / Elternzeit)

En France

J’ai bénéficié du congé maternité des salariées (ayant remplies les conditions de cotisation) :  16 semaines, réparties en 6 avant la date présumée d’accouchement puis les 10 restantes. Il est payé pratiquement le montant du salaire.

Le congé parental d’éducation permet aux salarié(e)s ou aux chefs d’entreprise remplissant les conditions requises de travailler à temps partiel ou d’arrêter toute activité  pendant une période maximum de 3 ans. Pendant ce temps le parent conserve sa protection sociale (et son poste s’il est salarié). La rémunération si l’on cesse complètement de travailler est de 512,64 € (en 2011), quelque soit le revenu.

En Allemagne

Je suis travailleuse indépendante et ma Krankenkasse devrait me verser 210 euros, pour l’intégralité  de mon congé maternité.
Ce montant n’est pas calculé en fonction de mes revenus, c’est un forfait (à priori identique quelque soit la KK).
Ma gynéco m’a fourni un petit document que j’ai remis à ma KK, j’attends toujours le paiement.

Pour le congé parental (Elternzeit), j’ai été heureuse d’apprendre que j’y avais droit.
Mon Elterngeld (indemnités de l’Elternzeit) de est calculé sur les revenus annuels des 12 mois précédents la naissance et j’y aurai droit dès la naissance du bébé.
Il s’agit comme pour les salariés d’un pourcentage des mes revenus, d’environ 70% plafonné à environ 1700€ net , que je peux prendre pendant 12 mois (mais je me contenterai probablement de 6 ou 7, le temps d’avoir une place dans la KinderKrippe et d’y avoir fait l’adaptation).
Le papa peut prendre son Elternzeit ou pas, après ou pendant celui de la mère. Dans ce cas la durée totale cumulée ne doit dépasser 14 mois.

D’après ce que m’a expliqué mon comptable allemand, l’Elterngeld n’est pas imposable, il n’est donc pas comptabilisé dans les revenus. Cependant il change le barème d’imposition des revenus imposables.

Les formulaires d’application sont téléchargeables en ligne ici : http://www.elterngeld.net/elterngeldantrag.html
Dans mon cas, j’ai eu 3 formulaires à remplir, à compléter et envoyer après la naissance.

En tant qu’indépendant, il est possible de continuer de travailler pendant son congé parental en cas d’urgence à gérer. Mais tout ce qui est facturé sur cette période est automatiquement déduit de l’Elterngeld…

On ne comprend rien à la politique Allemande de la mère au foyer si on oublie l’endoctrinement des enfants dans les structures collectives pendant le nazisme. La Famille est une protection contre le totalitarisme.
Source : http://www.uniondesfamilles.org/La politique de la famille en Allemagne 

Le mot allemand de Céline

Le congé maternité Mutterschutz est de 6 semaines avant la date présumée d’accouchement et de 8 semaines après l’accouchement. En cas d’accouchement multiple ou prématuré, le congé maternité est rallongé après l’accouchement.

Il est possible de travailler pendant la période du Mutterschutz mais les semaines ne sont pas reportables comme en France (soit on les prend, soit on les perd). Au final, vu que la date présumée d’accouchement est une semaine plus tôt qu’en France, la durée du congé maternité dans sa globalité est quasiment la même qu’en France (à une semaine près).

Côté paperasse pour le Mutterschutz

  • Le seul document que m’a demandé mon employeur avant mon départ en Mutterschutz est un certificat de grossesse (nous avons du payer 10€ pour l’avoir, je ne sais pas si c’est toujours payant. En tout cas, j’ai appris plus tard via la Krankenkasse que si on doit en avoir un sur demande de l’employeur on est en droit de lui demander de nous rembourser).
  • 7 semaines avant la date d’accouchement (et seulement à partir de SSW33, il n’est pas possible de l’imprimer avant !), votre gynécologue devrait vous fournir un papier que vous devez donner à votre Krankenkasse afin de percevoir les indemnités. Pour ma part, la gynéco était en vacances en SSW33 et SSW34, je l’ai donc fourni bien après et j’ai reçu toutes les indemnités la semaine suivante. Pas de panique donc sur les délais !

Pendant le Mutterschutz (si vous êtes employé), vous touchez l’intégralité de votre salaire : une partie est payée par la KK (en deux fois, une fois avant et une fois après) et l’autre par votre employeur. Dans le cas où vous accoucheriez après votre Termine, la KK paie le montant rectifié lors du deuxième paiement.

Pour plus de détails, je vous engage à lire le document Mutterschutz und Multerschaftsgeld fournit par ma Krankenkasse (TK).

Lorsque le bébé arrive, il faut le signaler à votre KK et à votre employeur (dès que possible). Vous pouvez aussi en profiter pour faire votre demande d’Elternzeit (congé parental). Les documents à fournir sont

  • Info à propos de la date d’accouchement (copie de l’acte de naissance). Nous avons reçu un extrait d’acte de naissance exprès pour la KK.
  • Antrag auf Elternzeit (par écrit 7 semaines avant le début du congé parental. Donc 1 semaine après l’accouchement si vous souhaitez enchainer les deux !)

La durée de l’Elternzeit est modifiable mais uniquement avec accord de l’employeur. Donc il est important de bien choisir la durée (j’aurais tendance à dire plutôt demander plus que moins !). Si vous avez un employeur conciliant, il vous sera aussi possible de reprendre avant (ou après) à temps partiel.

Si vous souhaitez recevoir l’argent Elterngeld pendant votre Elternzeit, vous devez réaliser la demande au maximum 3 mois après la naissance.

Pour le Baden-Württemberg pour réaliser la demande il vous faudra fournir les documents suivants :

  • les formulaires se trouvent comme signalé plus haut sur le site http://www.elterngeld.net/elterngeldantrag.html : le document est composé de 5 parties : la partie qui décrit qui et combien de temps, une partie pour la maman, une partie pour le papa et la partie à faire signer par chaque employeur
  • une copie des papiers d’identité
  • un acte de naissance bébé
  • un document fourni par la KK stipulant les montants reçus par celle-ci pendant votre congé maternité

Attention, lorsque vous sélectionnez le nombre de mois, il faut impérativement compter à partir de la naissance de l’enfant (par exemple, vous prenez 6 mois de Elternzeit, ça vous fait 2 mois de Congé mat + 6 mois de Elternzeit, il faut donc choisir 8 mois). Si vous n’avez rien (ou peu) perçu pendant votre congé mat, vous toucherez le Elterngeld à partir de l’accouchement (c’est pour cela qu’il est demandé de fournir un document stipulant combien vous avez gagné pendant le congé mat).

Pour les frontaliers ou ceux qui sont amenés à changer de Land ou pays pendant leur Elternzeit, sachez qu’il existe des possibilités pour continuer à toucher le Elterngeld. Renseignez-vous.

Enfin, si vous souhaitez démissionner pendant votre Elternzeit, c’est tout à fait possible. Vous avez un préavis de 3 mois.

Le mot de MademoiselleK

Je crois que vous avez tout dit le filles…

Bon, juste quelques infos en plus au cas où!

En Allemagne, tout employé, homme ou  femme, en CDI ou CDD a droit à au congé parental= Elternzeit.

Les parents peuvent à tour de rôle ou en même temps bénéficier du Erziehungsurlaub (congé parental « d’éducation » si on veut, pendant une durée pouvant aller jusqu’à 3 ans (sans aides financières ahah). Il est bon de savoir que l’on peut « prendre » son congé parental n’importe quand jusqu’aux 8 ans révolus de l’enfant. Si ça lui dit, le papa peut donc prendre un congé parental de 6 mois par exemple, lorsque l’enfant à 2 ans ou 4 ans etc.

Les pères peuvent bénéficier de jour(s) de congé lors de la naissance de leur enfant au bon vouloir de leur employeur, la durée du congé naissance est donc très variable selon les entreprises. (1 jour à 2 semaines au niveau de ce que j’ai pu observer dans mon entourage)

Si vous cherchez une Kita/un mode de garde à Berlin, levez-vous tôt et n’attendez pas forcément le congé parental. Il faut s’y mettre enceinte, et encore…

Publicités

31 thoughts on “Congé maternité / Congé parental (Mutterschutz / Elternzeit)”

  1. Merci pour ce site plein d’infos pratiques. Je vis en Allemagne (à Aalen) depuis décembre 2011. Je dois accoucher fin septembre 2012. Je ne bosse pas ici. J’ai bossé avant en Belgique et ai bénéficié jusqu’à mi-avril de l’exportation de mes droits au chômage. Savez-vous si le calcul de l’Elterngeld prend en compte mes revenus en Belgique l’an dernier et si oui est-ce que mes fiches de paye suffisent à prouver mes revenus?
    Autre question, je suis donc sans emploi et sans allocation chômage depuis début mai, est-ce que vous savez comment ça se passe pour le Mutterschutz?

    1. Bonjour et bienvenue,
      Je n’ai pas de connaissance sur ce sujet, mais j’ai dans mes contacts quelqu’un qui pourrait t’aider à y voir plus clair !
      Par contre, comme elle vient d’accoucher la réponse n’arrivera peut-être pas tout de suite 🙂

      1. Super, merci beaucoup. J’ai encore un peu de temps puisque mon Entbindungstermine est le 19 septembre. Mais je suis preneuse de toute info!

  2. Petite précision, j’ai contacté la Hotline de l’Elterngeld en BW et on m’a confirmé que les revenus imposables perçus dans l’Union Européenne dans les 12 mois précédant la naissance du bébé étaient pris en compte pour le calcul de l’Elterngeld (et à priori le chômage aussi mais c’est moins sur). Il faut juste fournir les fiches de paie correspondantes!

    1. Mais il faut que la naissance ait eu lieu en Allemagne ?
      Parce que pour mon premier enfant j’ai accouché en France, après des années de salariat, et j’ai déménagé en Allemagne quand il avait 19 jours…

      1. Normalement non. Tu dois avoir droit à des indemnités dans l’union européenne de toute manière (garantie de la continuité des allocations familiales pour les travailleurs europénes. Soit de la France, soit de l’Allemagne. C’est le régime le plus favorable qui s’applique. Si tu touches des allocations de la CAF, l’Allemagne doit compléter à hauteur pour arriver aux allocations allemandes. Source: http://www.caf.fr/sites/default/files/caf/741/europe_et_pf.pdf.

        Cela dit ça fait un mois que je suis sur mon dossier d’Elterngeld. On vient de me le renvoyer en disant que ça n’allait pas parce que soit disant j’exerce toujours une activité professionnelle en France. J’y retourne là avec ma sage femme qui parle français et allemand parce que c’est un peu dur de s’expliquer avec mon baragouinage.

  3. Bonjour Céline et Mademoiselle K ! Merci pour toutes ces infos. Malgré la clarté des explications, il y a quelque chose que je ne comprends toujours pas, à savoir : comment se combinent Mutterschaftsgeld et Elterngeld ? Puisque le Mutterschaftsgeld dure 8 semaines après l’accouchement mais qu’on peut aussi toucher le Elterngeld dès la naissance ?
    Dans mon cas, je travaille en free-lance et j’ai un mini-job. J’accouche en mai 2014. Je crois, si j’ai bien compris que j’ai droit à un Elterngeld plus élevé que le Mutterschaftsgeld. Donc je préfère recevoir le Elterngeld à partir de la naissance. Est-ce possible d’interrompre le Mutterschaftsgeld à la naissance pour recevoir le Elterngeld ? Et si oui, comment se passe cette démarche ?
    Merci !!

    1. Je ne pense pas que se soit l’un ou l’autre 🙂

      Le Mutterschaftsgeld est surtout là pour protéger le travail salarié de la mère, et il est payé 100% du salaire.
      J’étais uniquement en freelance, je n’ai donc eu droit qu’à l’Elterngeld (jusqu’à 70% des revenus à concurrence d’environ 1600€), dès la naissance et à taux plein pendant 12 mois.

      D’après ce que dit Céline, si on touche peu ou pas de Mutterschaftsgeld, l’Elterngeld est versé dès la naissance, sinon il lui succède.

  4. bonjour a toutes,
    Je suis enceinte de mon 2 enfant et travaille aussi en allemagne.Je voulais savoir si l’une d entre vous avez déjà toucher son elterngeld??car pour le calcule a a l’aire super compliquer pour nous les frontaliers.
    J’ai étais me renseigner et on ma expliquer que pour le calcule,il retirer surement les prestations verser par la caf.en plus il faut compter le faite qu’il y retire aussi des cotisations.Du coup c’est plus 67% du salaire nets c’est bien moins…
    Et pour avoir le deconpte de la L bank il faut attendre la naissance de l’enfant.
    Bref je ne sais pas quoi prendre comme décision après le naissance de mon fils..
    Suis preneuse de toute info si vous avez..
    Merci

  5. Hello,
    c’est tout à fait possible de toucher l’Elterngeld en tant que frontalier, nous avons fait la demande pour nos deux enfants.
    Déposer un dossier ne coûte rien, tu n’as rien à perdre. Effectivement ca sera moins de 67%, vu que la L-Bank prend en compte les aides françaises. Mais ca reste très intéressant, surtout après les 3 premiers mois quand le congé mat prend fin.
    Par contre il faut s’armer de patience, car pour calculer le montant, il faudra faire des papiers auprès de l’employeur, de la CAF, copies de fiches de paie de 2 ans avant la naissance etc…
    Ca nous a pris presque un an la première fois 😉

  6. Bonjour merci pour toutes ces infos: et la somme que la LBank et la familienkasse nous versent, il faut les préciser dans la déclaration d’impots en France?

  7. bonjour a tous.
    j’ai un peu tarder a donner toutes les info que j’ai mais avec 2 petits loulous c’est pas facile…mais je le fait pour toutes ceux a venir qui chercherons aussi des infos comme moi…
    Donc maintenant il faut savoir que cela a un peu changer.nous percevons effectivement
    la caf vous donne les 390e qu’on droit toutes les maman en congé parental et la L bank vous verse le complément pour arriver au 67 pour cent que vous devrier avoir .
    pour ma part il on étais très rapide a la L bank pour le traitement des papier ,c’est a la caf qu’il étais super long..
    pour ma part j’ai jamais déclarer les prestations de la familienkasse..
    pour ceux de la L bank je ne sais pas non plus. jaurais dit non car on paye déjà des impots la dessus comme il consider que nous somme steuerklasse 4…

  8. Salut tout le monde ! Je découvre ce super blog avec grand intérêt! J’ai des petites questions concernant la KK. Voilà ma situation : je suis française, je touche pour l’instant le RSA, et je compte rejoindre mon copain (allemand) à Kiel pour enfin fonder une famille 🙂 Comment cela se passe pour s’inscrire à une KK? Je n’ai bien sûr pas de droit au chômage ni rien, et je ne pense pas trouver un emploi tout de suite, j’ai encore du mal avec la langue… J’ai fouillé partout sur internet, ça m’a un peu fait peur, je me vois mal payer (très cher) une assurance maladie étant donné ma situation actuelle. Ah oui aussi, mon compagnon est travailleur indépendant et cotise à la TK, je ne pense pas pouvoir être un « ayant-droit »…
    Si certaines ont été ou sont dans la même situation et ont des réponses à mes questions, merciii d’avance!!
    Angèle

    1. Bonjour et bienvenue !
      Mon mari était à la TK et étant sa femme j’étais pas défaut ayant droit. Le mariage va vous simplifiée beaucoup de demarches et de situations compliquée en Allemagne, si vous ne l’aviez pas envisagé c’est peut être le moment…

      1. Merci beaucoup pour cette réponse aussi rapide! Ton mari était-il travailleur indépendant aussi? Mon ami l’est, et il me semble que ça change toute la donne. Il va leur téléphoner on sera fixés. C’est vrai qu’avec un projet bébé, le mariage faciliterait surement pas mal de chose par la suite aussi.

      2. Oh j’ai eu un petit espoir cet aprem après ton message… Bon je sais toujours pas comment faire du coup hihi

      3. Quand vous contactez la TK dites que vous êtes presque mariés, sinon ça ne sert à rien. Vous verrez bien ce qui est proposé…

      4. Oui on peut toujours essayer. Je ne vois pas trop d’autres solutions pour l’instant. Merci en tout cas 🙂 bonne soirée!

  9. Bonsoir,
    j’ai découvert beaucoup d’infos mais il m’en manque quelques unes par rapport à ma situation à venir. Je suis française salariée en CDD jusqu’à septembre 2016 et enceinte de 3mois. Quelques jours après l’annonce de ma grossesse à mon employeur, celui-ci m’a gentillement proposé de changer mon cdd en cdi afin que je puisse toucher 65% (je crois) de mon salaire pendant 1an (le temps de mon congés maternité en fait). En effet, si je reste en cdd, je toucherai quelque chose jusqu’en septembre (fin supposée de mon cdd) et après je ne sais pas si j’aurais droit à quelque chose. (quelqu’un sait??) Mon employeur a tout à fait conscience que je ne compte pas spécialement revenir après. Je ne sais pas si je dois accepter ou non. Si j’accepte le cdi, je suis sûre de toucher un petit revenu pendant un an, mais si je ne retourne pas travailler ensuite (rallonge du congés mat ou autre…) je pense que ça me couperait mes éventuels droits au chômage. Non?? Si je préfère rester en cdd, je ne sais pas ce à quoi j’aurais droit en septembre.
    J’espère avoir été à peu près claire… Si quelqu’un peut m’apporter de l’aide, je vous remercie d’avance!!
    Lalie

  10. Bonjour à toutes! Mon conjoint et moi attendons notre premier bébé pour mi-décembre et les premières questions qui vont avec 🙂
    Je travaille en France, lui à Francfort et nous habitons à Strasbourg^^ J’accoucherai en France, ça c’est certain et nous avons l’envie de déménager en Allemagne dans les premiers moi du bébé. La question qui se pose est quant est-il de nos congés parentaux français et allemand? J’aimerais prendre 6 mois et lui aussi… Savez-vous comment ça marche? Auriez-vous des conseils à nous donner?
    Au plaisir de vous lire et merci d’avance!

    1. Comme vos salaires et cotisations sont françaises je vous recommande de contacter votre CAF. Les départements frontaliers sont habitués à ce genre de cas. Et revenez poster votre reponse ici 😉

  11. Bonjour á toute,
    J´habite en France et travaille en allemagne. Je suis en CDI et travaille 40 heures par semaine dans une entreprise de moins de 10 personnes salariés. J´attends un bébé, est ce que je remplie les conditions pour bénéficier de l`Elternzeit ? Merci pour vos réponses

    1. A une époque c’était possible à condition de renoncer aux allocations françaises. J’imagine que tu es dans un département frontalier, le mieux est de contacter ta CAF qui saura t’aiguiller.

  12. Bonjour à tous,
    Et merci de nous aiguiller / aider car nous sommes un peu perdus…

    Je suis français vivant en France, et ma compagne travaille en allemagne. Elle va quitter son job pour venir me rejoindre, et nous envisageons de faire un enfant. Quel est selon vous la meilleure solution pour qu’elle puisse toucher un minima social lors de sa grossesse ? :

    1 – Elle garde une adresse en allemagne, et quelqu’un lui envoi les papiers a remplir ?
    Et au moment ou elle tombera enceinte, elle touchera une aide du gouvernement allemand ?

    2 – Elle declare sa nouvelle adresse en France ? avec moi, ? Mais elle ne touchera rien ?

    3 – Nous nous pacsons, ou marions, et la ? bénéficierons nous des aides à l’arrivée d’un enfant en tant que couple avec 2000€ de revenus ? Aurons-nous le droit aux allocations si elle n’est sur le sol francais que depuis 2 ans ?????

    Merci à vous,

    1. Ni la France ni l’Allemagne ne verse d’allocation au moment où l’on tombe enceinte. Le congès maternité et le Mutterschutz sont réservés aux femmes qui travaillent et commencent environ à 6 ou 7 semaines de la date de l’accouchement.
      Donc si votre compagne quitte son travail, elle n’y aura pas droit.

      Pour bénéficier de l’allocation enfant (Kindergeld en Allemagne, Allocation de base en France) vous devez résider officiellement dans le pays en question et effectuer des examens de santé pour le bébé qui valident les prestations (il peut y avoir des dérogations pour effectuer ponctuellement ces examens dans un autre pays). Les aides allemandes sont plus élevées et durent 18 ans (de mémoire). Les aides françaises soumises à revenu, sont moins élevées et ne durent que 3 ans.

      Dans tous les cas, accoucher en pays autre que son pays officiel de résidence peut s’avérer un vrai casse tête administratif pour le remboursement des soins.

      Vous voulez faire simple ? Faites la venir en France, soyez à minima concubins (elle peut alors bénéficier de votre sécu pour l’accouchement, à moins que cela ait changé), et suivez le parcours classique des allocations françaises même s’il est moins intéressant financièrement.
      Elle n’a pas à être française ou être sur le sol depuis un certain temps, elle doit juste être en situation régulière, ce qui pour une européenne est le cas de facto (à moins qu’elle soit recherchée par la police par exemple).

      Toute votre famille sera en France, il n’y a pas de raison que vous bénéficiez d’un autre système, et si vous le tentez vous fraudez et cette fraude sera compliquée à mettre en place et à justifier.

      Si un jour vous et votre famille allez vivre en Allemagne, vous pourrez alors bénéficier du Kindergeld allemand.

  13. ok, super, memrci de ces précisions ; -). Effectivement, je crois que l’on va faire simple :
    1 – se pacser / ou marier en mairie.
    2 – bénéficier des soins sur la CPAM française, puisque elle aura une carte européenne
    3 – demander une aide aux allocations en France, puisque le bébé sera français, et nous aussi…

    Merci

  14. Bonjour à tous,
    Merci pour toutes ces infos très très utiles!
    Je suis française, et il y’a seulement 2 mois, j’ai commencé un CDI en Allemagne. Je n’ai pas totalement quitté la France car mon mari et mes enfants vivent encore en France et j’y retourne tous les week-ends. Mon pays de résidence reste bien la France (je loge à l’hotel quand je suis en Allemagne. Je suis tombée enceinte très récemment (grossesse non prévue) et j’ai négocié avec mon employeur pour travailler dans un de nos bureaux français à partir de maintenant, tout en restant salariée en Allemagne.
    Mon problème: je vais vivre ma grossesse et mon accouchement en France, or j’ai une assurance santé privée allemande. Aussi, vu que j’ai « quitté » la France il y’a très peu j’ai encore ma carte vitale et même la mutuelle (de mon mari). Mes questions :
    – De quel pays toucherais-je les aides sociales, l’Allemagne ou la France ? Où dois-je déclarer la grossesse?
    – Si je veux prendre un congé parental après l’accouchement, par quel pays serais-je indeemnisée ? (ça ne fait que 2 mois que je travaille en Allemagne mais j’étais salariée depuis plusieurs années en France)
    – D’autres infos à connaître dans mon cas spécifique ? (peut-être même qu’il y en a parmi avec un profil similaire ?)

    Je suis vraiment dans le flou et j’ai besoin d’aide. Rien de tout ça n’était prévu même si, bien sûr, je suis plus qu’heureuse d’être enceinte ^^

    Merci à vous!

    1. Il y a je pense deux choses différentes : celles qui sont liées à ton statut de salariée et celle qui sont liées aux prestations sociales et médicales.

      Je pense que si tu veux bénéficier d’un congés maternité, tu dois déclarer ta grossesse dans le pays pour lequel tu travailles et qui te rémunères (et où tu fais tes cotisations sociales), sinon comment justifier ton arrêt ? Donc Mutterschutz payé par l’Allemagne.

      Pour le congé parental il est lié à ton statut de salariée les mois passés.
      Tu dois avoir cotisé un certain temps dans le pays où tu le réclames, mais aussi justifier d’une cessation d’activité dans le pays en question. Donc si tu remplis bien les conditions de cotisations pour un Clca en France (390,92 €/mois pour une cessation complète d’activité), ton employeur actuel étant Allemand je ne sais pas comment cela se passe. Et pour l’Allemagne, tu dois vérifier le délai de carence en Allemagne, je ne le connais pas, s’il est bon c’est tout bénéfice pour toi, l’Elterngeld est bien plus avantageux (66 % de son salaire/mois pendant 12 mois). Mais est-ce que tu y a droit en ne résident pas en Allemagne ? Je ne sais pas.

      Pour ce qui est de l’accouchement : tu as tes droits en France encore, tu peux donc y accoucher et prétendre à tes remboursements normaux (j’ai passé 5 ans en Allemagne sans avoir été radiée de la sécu française…).

      Pour les prestations sociales, elles ne dépendent pas d’une activité salariée (même si elles peuvent être plafonnées sur revenus) et son fonction de ton pays de résidence (prime de naissance et allocation enfant en France / Kindergeld en Allemagne) : d’une part tu ne peux pas cumuler et je ne suis même pas certaine que tu puisses prétendre à celles de l’Allemagne comme tu n’y est pas résidente (même si tu y es salariée).
      Quelque soit le pays elles sont en générale conditionnées par le respect de rendez-vous pédiatriques obligatoires.

      http://www.cleiss.fr/docs/regimes/regime_allemagne7.html (kindergeld / Elterngeld)
      http://travail-emploi.gouv.fr/droit-du-travail/temps-de-travail-et-conges/maternite-paternite-adoption/article/le-conge-parental-d-education#Le-conge-parental-d-education-ouvre-t-il-systematiquement-droit-a-la-nbsp et http://www.caf.fr/aides-et-services/s-informer-sur-les-aides/petite-enfance/le-complement-de-libre-choix-d-activite-ou-le-complement-optionnel-de-libre-choix-d-activite
      http://www.caf.fr/aides-et-services/s-informer-sur-les-aides/petite-enfance/le-complement-de-libre-choix-d-activite-ou-le-complement-optionnel-de-libre-choix-d-activite

      Donc, à mon avis :
      1/ tu déclares ta grossesse à ton employeur Allemand pour bénéficier d’un congé maternité (Mutterschutz)
      2/ tu te renseignes pour savoir si tu peux prétendre à un congé parental Allemand (Elterngeld) qui est super avantageux, sinon tu te renseignes pour la France, mais je ne sais vraiment pas si tu y auras droit dans un cas ou dans l’autre
      3/ tu déclares ta grossesse en France pour la CAF et les allocations familiales

      Et tu penses à nous donner les résultats de tes démarches ici pour aider les prochains visiteurs 😉

      1. Merci énormément Carpediem d’avoir pris le temps de répondre et aussi bien. Tes infos sont précieuses!!
        Je ne manquerai pas de vous informer pour la suite, promis 😉

Les commentaires sont fermés.